Ancienne Chambre Agriculture, Rond point Destrellan, 97122 Baie Mahault contact@gda-ecobio.com 0690 456 256

Présentation du groupement des producteurs biologiques de Guadeloupe

Il n'ya pas de galerie sélectionné ou la galerie a été supprimé.

En 1989, avec le rapprochement de plusieurs agriculteurs (notamment M. Lognos) et de la Fédération Nature et Progrès, la mouvance « bio » se développe en Guadeloupe.

En 1992, à l’initiative du Président du CDJA (Centre Départementale des Jeunes Agriculteurs), le Directeur d’Ecocert est invité en Guadeloupe ; une première
conférence sur l’Agriculture Biologique est tenue, avec un engagement de conversion de plusieurs exploitations qui démarre la même année et se concrétise par les premières certification “agriculture biologique” dès 1994.

En 1996, et malgré des incidents climatiques particulièrement prégnants durant l’année 1995, l’initiative est confirmée par la création du GDA ECO. Celui-ci a pour but de développer et vulgariser le mode de production biologique, ou du moins écologique, sur les îles de la Guadeloupe.

La politique de conversion entamée en 1997 réduit le nombre de membres à l’époque, mais le groupement, emmené par son créateur et président M. Losange, parvient à obtenir le soutien financier de l’ODEADOM de 1999 à 2001.

Le petit marché bio né en 1999. Ce marché de producteurs biologiques est toujours existant aujourd’hui après plus de 15 ans, sur le même lieu d’implantation, à l’ancienne chambre d’agriculture de Guadeloupe, sise Destrelland, Baie-Mahault.

A partir de 2009, sous la présidence de Mme Yvelle Athalys-Neel, le GDA Eco Bio concentre ses efforts sur la production certifiée “agriculture biologique”.

Entre 2002 et 2013 le GDA manque cruellement de soutien financier et n’a que sporadiquement un technicien pour appuyer les producteurs et transformateurs biologiques de Guadeloupe ou le développement de la filière. Un technicien de la Chambre d’Agriculture rempli ce rôle à temps partiel pendant une période.

En 2013, sous la Présidence de Christophe Latchman, le GDA Eco Bio obtient un financement pluriannuel de la chambre d’agriculture de Guadeloupe. C’est au troisième trimestre 2015 que le GDA Eco Bio réussi enfin à se doter d’un technicien polyvalent ayant la pour tache de re-dynamiser l’association, la filière biologique Guadeloupéenne et de fédérer la plus grande partie des producteurs biologiques guadeloupéen autour d’un projet commun.

Le GDA Eco Bio compte aujourd’hui 17 membres sur les 29 producteurs ou transformateurs biologiques actifs et certifiés bio par ECOCERT en Guadeloupe.